Les restaurants à Berlin font définitivement partie de l’ADN de la ville. Ils sont donc une bonne excuse pour goûter à la diversité qui caractérise la capitale allemande. Tout comme elle, les restaurants à Berlin sont en effet « multikulti », s’adressent à toutes les bourses et sont ouverts (presque) à toute heure. Des restaurants étoilés en passant par les fameux « Döner kébabs », je vous livre mes adresses préférées, et selon moi incontournables, lors d’une visite à Berlin. Afin de vous offrir un choix le plus large possible, j’ai mélangé adresses connues des locaux et lieux plus secrets, ainsi que restauration rapide et cuisine gastronomique. Comme on dit ici, viel Spaß !

1. Ständige Vertretung

Ce restaurant allemand, situé tout près de la gare de Friedrichstrasse, dans le quartier de Mitte, est un stop idéal pour se plonger dans l’histoire du mur tout en reprenant des forces. Cet établissement a en effet repris le nom de l’ancienne Mission permanente (ambassade non officielle) de Berlin-Ouest à Berlin-Est, la Ständige Vertretung, qui se situait à l’époque à quelques encablures de l’emplacement actuel du restaurant. Lorsque le pouvoir politique allemand fut rapatrié de Bonn (l’ancienne capitale de la RFA) à Berlin en 1999, ce restaurant rhénan fut fréquenté par de nombreuses personnalités politiques, notamment les nostalgiques qui souhaitaient que le Parlement allemand reste à Bonn. À l’intérieur, la déco est rustique et des photos de personnalités ayant fréquenté le restaurant tapissent les murs (Angela Merkel, Gerhard Schröder…). Dans l’assiette, les plats proposés vont de la cuisine rhénane aux classiques berlinois. Ce n’est pas de la grande gastronomie, soyons honnête, mais les plats sont bons ! Et croyez-moi, pour avoir testé plusieurs restaurants allemands, je vous assure que celui-ci est très correct.


Les classiques allemands à tester :

  • Les boulettes de viande (en général porc et bœuf) Berliner Buletten, recette importée par les Huguenots ayant immigré à Berlin à la fin du XVIIe siècle ;
  • le jambonneau glacé à la choucroute (Glasierte StäV-Schweinshaxe) ;
  • la célèbre Currywurst, saucisse à la sauce curry-ketchup.

Currywurst
Jambonneau glacé et choucroute

Pour ma part, j’avais commandé un filet de hareng mariné (matjes), que je vous recommande si vous aimez les produits de la mer. Si vous êtes végétarien, comme dans tous les restaurants allemands, le choix est limité mais sachez qu’il existe tout de même plusieurs options, notamment des boulettes végétaliennes d’épeautre ou des Flammkuchen. Petit plus : la carte est traduite en français !

Ständige Vertretung : Schiffbauerdamm 8, 10 117 Berlin. Arrêt de S-Bahn Friedrichstrasse (quartier Mitte)

Envie de voyager en Allemagne sans quitter votre domicile ? Testez ma recette de bretzels !

2. Döner Dach

Ah, les Döner (prononcez « deuneure ») kebaps ! Le célèbre sandwich turc de viande grillée fait partie intégrante du paysage culinaire berlinois… et de la vie nocturne ! Les établissements sont en effet ouverts quasiment 24h/24 et rassasient les noctambules après de longues heures de débauche dans les clubs. Vous pourrez cependant vous délecter de cette spécialité populaire à toute heure de la journée et où que vous soyez, bien qu’on retrouve les kébabs massivement dans Kreuzberg et Neukölln, les quartiers turcs.

La qualité de ce mets de la fast-food berlinoise dépend cependant grandement de l’enseigne que vous choisirez. Et si Mustafa’s Gemüse Kebap (à Mehringdamm) est l’adresse la plus célèbre, la queue peut être décourageante. Si vous vous trouvez à Friedrichshain, sachez qu’il existe un paradis du kébab à deux pas de la Warschauerstrasse : Döner Dach. Pour moins de 4 euros (et sans file d’attente), vous pourrez savourer un pain moelleux et croustillant, des légumes frais et croquants, le tout accompagné de sauces qui sentent bon les aromates frais ! Je n’ai jamais été fan de kébabs, mais celui-ci s’apparente presque à de la gastronomie, tellement les aliments sont savoureux. J’y ai même emmené mes parents, qui ont littéralement englouti leur sandwich !

À savoir quand vous commandez dans un Döner berlinois :

  • Il existe plusieurs types de pain. Le pain pita est celui utilisé pour les Döner classiques. Si vous souhaitez une galette plus fine, commandez un Dürüm ;
  • certains établissements (mais pas tous) proposent des kébabs au poulet (Hähnchen en allemand) ;
  • tous les kébabs proposent normalement une alternative végétarienne, souvent avec du halloumi, un fromage chypriote dont la particularité est de ne pas fondre à la cuisson. Il existe également des versions vegan.

Le kébab a-t-il été inventé à Berlin ?
Pour répondre à cette grande question, il faut en réalité se mettre d’accord sur les termes que l’on utilise. Un kébab (kebap en allemand) est le nom turc de la viande grillée obtenue à partir de la cuisson grâce à une broche tournante (Döner). Cette technique de cuisson aurait été inventée dans l’empire ottoman au XIXe siècle. Cependant, le sandwich tel qu’on le connaît a bien été créé dans la capitale allemande. C’est un certain Mehmet Aygün qui l’aurait inventé dans les années 1970.


Döner Dach : Simon-Dach-Straße 11, 10245 Berlin – Arrêt de S-Bahn Warschauer Strasse (quartier Friedrichshain)

3. Sasaya

Un voyage gastronomique au pays du Soleil Levant, ça vous dit ? Si vous souhaitez vous offrir une pause raffinée (le lieu est parfait pour les sorties en amoureux) sans vider votre PEL, filez chez Sasaya (quartier Prenzlauer Berg), un restaurant japonais parmi les plus réputés de la ville (et conseillé par un ami japonais, c’est dire !). La salle est riquiqui et les tables très proches les unes des autres, mais la qualité de la cuisine rattrape largement ce petit écueil. Ayant déjà voyagé dans ce pays, j’ai pu retrouver chez Sasaya le goût du poisson frais comme je l’avais goûté dans les échoppes du marché de Tokyo. Les sushis sont tous délicieux, et il en existe des végétariens excellents.

Mais là où j’ai été bluffée, c’est par la qualité des desserts (ce qui n’avait pas été le cas lors de mon séjour au Japon !). J’ai eu un gros coup de cœur pour la crème brûlée (oui je sais, pas très nippon tout ça) et le gâteau au matcha. Pensez par contre à bien réserver à l’avance car, succès oblige, l’établissement est souvent complet.

EDIT : Plusieurs personnes m’ont fait part du fait que le restaurant n’accepte pas les enfants… Je n’étais pas du tout courant, donc si vous souhaitez sortir dîner en famille, passez votre chemin 🙁

Sasaya : Lychener Str. 50, 10437 Berlin – Arrêt de U-Bahn Eberswalder Strasse (quartier Prenzlauer Berg)

4. Umami

Place à une adresse que probablement tous les locaux connaissent à Berlin ! Umami est un restaurant de cuisine fusion asiatique, c’est-à-dire mélangeant des recettes venant de différents pays asiatiques. L’ambiance est branchée et soignée, avec lampions suspendus et jolies tables en bois massif, les plats un pur délice, le service rapide et les prix abordables. Ce sont d’ailleurs probablement ces ingrédients qui expliquent le succès de cet établissement. Les tables sont en effet toujours pleines à craquer !

Il existe quatre restaurants Umami à Berlin : un à Prenzlauer Berg, deux à Kreuzberg et un à Friedrichshain. C’est aussi pour cela que j’ai décidé de l’ajouter à cette liste, car vous pourrez facilement le retrouver dans le centre de Berlin. Côté saveur, vous dégusterez principalement des plats d’Asie du Sud-Est, beaucoup de poisson mais aussi des plats végétariens/végétaliens. Les thés glacés sont délicieux !

Mon astuce : si vous aimez le saumon, demandez un Golden Poularde, mais avec du saumon à la place du poulet. Accompagné de patates douces et de sauce coco au curry, c’est un régal !

Umami :
– Prenzlauer Berg : Knaackstraße 16-18, 10405 Berlin
– Friedrichshain : Sonntagstraße 8, 10245 Berlin
– Kreuzberg : Schlesische Str. 5, 10997 Berlin

Kreuzberg : Bergmannstraße 97, 10961 Berlin


Les origines de la communauté vietnamienne à Berlin
Il existe énormément de restaurants vietnamiens à Berlin, aussi bien à l’Est qu’à l’Ouest. Cela s’explique par une double immigration venant de cette ancienne dictature communiste. Les premiers étaient des travailleurs temporaires invités par le régime pro-soviétique de RDA, l’Allemagne de l’Est. Les deuxièmes étaient au contraire des réfugiés de la dictature vietnamienne, accueillis en Allemagne de l’Ouest (et donc dans la partie occidentale de Berlin) entre 1975 et 1986. Ainsi, la communauté vietnamienne est présente des deux côtés du mur, mais pour des raisons bien différentes.


5. The Bird

Vous avez faim ? Les burgers gargantuesques de The Bird vous tendront la peau du ventre à coup sûr ! Repère de la diaspora américaine en mal de nourriture d’Outre-Atlantique, ce restaurant de burgers, situé tout près de Mauerpark, à Prenzlauer Berg, sert probablement les plus gros sandwichs que j’ai jamais vus… et les meilleures frites ! La viande est excellente, le choix est vaste et surtout, Oh my God, c’est délicieux ! L’ambiance est typique des établissements à l’Américaine, chaleureuse, un poil branchée mais sans chichi. La diversité des bières proposées raviront les amateurs de boisson houblonnée. En bref, une halte idéale avec les copains ou en famille (la salle est bruyante donc pas très adaptée pour un tête-à-tête romantique). Mais attendez d’avoir bien faim !

The Bird : Am Falkplatz 5, 10437 Berlin. Arrêt de S-Bahn Schönhauser Allee (quartier Prenzlauer Berg)

6. Le Bon

Que serait un séjour dans la capitale allemande sans un brunch dominical ? S’il existe quantité de restaurants à Berlin proposant ce fameux repas à mi-chemin entre petit-déjeuner et repas du midi, Le Bon vous permettra en plus de plonger dans l’ambiance hipster de Kreuzberg, quartier populaire et alternatif en voie de gentrification. Sachez tout d’abord que vous devrez probablement patienter au moins une demi-heure avant de vous asseoir dans le fameux établissement. Vous pourrez cependant en profiter pour observer la foule qui s’y bouscule, typique des quartiers bobo de la capitale allemande.

Après cette leçon de style, passons au vif du sujet : le restaurant. La carte propose des plats caractéristiques des brunchs américains : tartines d’avocats, oeufs Bénédicte, porridges, croque-monsieur, banana bread… Et bien sûr, smoothies en tous genres et cafés sophistiqués ! Ayant un bec sucré, j’ai opté pour les pancakes avec bananes caramélisées, sauce chocolat, beurre d’amande salé et coulis de canneberge. Un pur délice ! Vraiment, je ne regrette pas les 45 minutes d’attente, car ce sont probablement les meilleurs pancakes de ma vie (oui, rien que ça).

Le Bon : Boppstraße 1, 10967 Berlin. Arrêt de U-Bahn Schönleinstr. (quartier de Kreuzberg)

7. Klipper Segelschiffrestaurant

À l’écart du bouillonnant quartier de Kreuzberg, dans le très beau parc de Treptow, se trouve l’Insel der Jugend, une petite île baignée dans la Spree. Juste en face, le voilier restaurant Klipper attend les amateurs de produits de la mer dans une ambiance calme et romantique. Difficile d’imaginer qu’on est encore à Berlin ! Dans cet écrin de verdure et d’eau, vous pourrez déguster toutes sortes de poissons (harengs, saumon, truite fumée, mulets…) et des plats allemands traditionnels, sur le pont du bateau ou à l’intérieur. La carte propose aussi de nombreuses options pour le petit-déjeuner. Bref, une halte idéale pour tous ceux qui veulent fuir l’agitation urbaine ou s’offrir une parenthèse marine sans sortir de Berlin.

Truite et pommes de terre sautées

Klipper Segelschiffrestaurant : Poetensteig, Bulgarische Str., 12435 Berlin. Arrêt de S-Bahn Plänterwald (quartier Plänterwald – Treptower Park)

8. Skykitchen

On termine en beauté cette liste des meilleurs restaurants à Berlin avec un établissement coup de cœur, le Skykitchen, couronné d’une étoile Michelin. J’ai bien conscience que ce type de restaurant ne s’adresse pas à tout le monde, mais j’ai tellement adoré tant le cadre que la cuisine, que je devais l’intégrer à cette liste d’incontournables ! Tout d’abord, sa localisation, au sommet de l’hôtel Vienna House Andel’s, offre une vue à couper le souffle sur la Karl Marx Allee, la tour de la télévision et une bonne partie de la ville. La salle est entourée de baies vitrées, cela m’a un peu fait penser au Shard à Londres. La déco est minimaliste et contemporaine. En gros, ça en jette !

À table, le chef Alexander Koppe propose une cuisine mélangeant influences française, asiatique et berlinoise, dont il est originaire. En bouche, cela donne un mélange savoureux, avec un équilibre des textures, des températures et des goûts qui frôle la perfection ! On a aussi adoré le pain et le beurre de radis proposé au tout début, si bien qu’on en a commandé un deuxième… Grosse erreur stratégique, car les 6 plats, entrecoupés d’amuse-bouche, ont bien failli faire exploser notre estomac !


Ce que j’ai aimé :

  • L’équilibre divin des textures et des goûts ;
  • le mélange des influences culinaires ;
  • la possibilité de choisir entre menu végétarien ou non ;
  • le personnel aux petits soins. On s’imagine que c’est le moins que l’on puisse attendre d’un tel établissement. Pourtant, j’ai récemment testé un autre restaurant étoilé, à Berlin, et le service était bien plus nonchalant… Et sans faire ma bourgeoise, quand je paie plus de 100 euros un menu, je suis exigeante ;
  • la vue panoramique sur la tour de la télévision et Berlin ;
  • la décoration pointue mais pas pompeuse.

Skykitchen : Landsberger Allee 106, 10369 Berlin. Arrêt de S-Bahn Landsberger Allee (quartier Friedrichshain)


J’espère que ce petit guide de mes 8 restaurants incontournables à Berlin vous aidera à vous régaler. N’hésitez pas à ajouter en commentaire vos adresses favorites 🙂 Bis bald!

Commentaires Facebook

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :